7 : 28
Film & Vidéo

Le récit merveilleux-scientifique au passage du siècle

Fleur Hopkins

Lauréate du prix « Arts, Esthétique, Littérature », dans le cadre du Prix de Thèse PSL SHS 2020, Fleur Hopkins présente sa thèse : « Aux frontières de l’invisible : culture visuelle et instruments optiques dans le récit merveilleux-scientifique au passage du siècle (1894-1930) »

Lauréate du prix « Arts, Esthétique, Littérature » PSL SHS 2020, Fleur Hopkins est docteure en histoire de l’art. Sa thèse, réalisée à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ainsi qu’au sein du département Sciences et techniques de la Bibliothèque nationale de France, est transdisciplinaire et mobilise à la fois l’histoire de l’art, les cultures visuelles, l’histoire des sciences et techniques, ainsi que la littérature. Elle vise à étudier comment le corpus littéraire et artistique du merveilleux-scientifique témoigne du changement de régime scopique au tournant du siècle, une époque où l'on se prend de passion pour la possibilité de voir l’invisible sous toutes ses formes (homme invisible, lecture des auras, visibilité des microbes, voyage dans un corps humain).

Fleur Hopkins a par ailleurs été commissaire de l’exposition Le merveilleux-scientifique. Une science-fiction à la française à la BnF.

Eléments bibliographiques

Retrouvez l'ensemble des lauréates et lauréats du Prix de Thèse PSL SHS 2020 et la conférence donnée par Dominique Méda à l'occasion de la cérémonie de remise du Prix : « De quelle(s) science(s) avons-nous besoin ? Au-delà du grand partage »