Focus

Cahiers de bord et rapports d’activités du Laboratoire Curie

Les ressources historiques du Musée Curie conservent un ensemble de trois cahiers de bord et de quatorze rapports d’activité qui retracent fidèlement, année par année, la vie du laboratoire Curie sur près de soixante ans.

Les premières informations sont datées de 1898, alors que Pierre et Marie Curie installent un laboratoire de fortune dans un local de l’École Municipale de Physique et de Chimie Industrielles, rue Lhomond, où Pierre Curie est alors professeur. C’est dans ce hangar qu’ils découvriront le polonium et le radium, découverte récompensée du Prix Nobel de physique en 1903, en partage avec Henri Becquerel. Une chaire de physique est alors créée à la Faculté des Sciences pour Pierre Curie, en 1904. Avec ce nouveau poste, l’Université propose au scientifique de transformer la pièce où il préparait ses cours en un « vrai » laboratoire, situé rue Cuvier. Marie Curie devient chef de travaux de ce laboratoire et, après le décès de Pierre en 1906, elle est nommée Professeur titulaire de la chaire de physique.

Extérieur du laboratoire de Extérieur du laboratoire de Pierre et Marie Curie à l’EMPCI, en 1898.
Extérieur du laboratoire de Pierre et Marie Curie à l’EMPCI, en 1898. Source : Musée Curie ; coll. ACJC / Cote MCP991

Le 12 décembre 1909, l'université de Paris et l'Institut Pasteur décident de construire un Institut du radium à Paris. L’objectif de cet institut est de pouvoir étudier la radioactivité et ses applications dans les domaines de la physique et de la chimie, mais aussi en biologie et en médecine. L’Institut du radium comprend deux sections : le laboratoire Curie, dirigé par Marie Curie et entièrement consacré aux recherches en physique et chimie, et le laboratoire Pasteur, placé sous la direction du Dr Claudius Regaud et dédié à l'étude des effets biologiques et médicaux de la radioactivité. (Découvrez les dessins scientifiques de Claudius Regaud dans notre bibliothèque numérique.) Les chantiers sont terminés en été 1914, alors que la Première Guerre mondiale éclate. Le laboratoire Curie traverse les décennies et voit défiler les directeurs : au décès de Marie Curie en 1934, le laboratoire est dirigé par André Debierne, découvreur de l’actinium et proche de la famille Curie. En 1946 Irène Joliot-Curie lui succède, avant son époux Frédéric Joliot-Curie en 1956.

Cahiers de bord

Les cahiers de bord détaillent les activités du laboratoire sous plusieurs directeurs : Pierre Curie, Marie Curie, André Debierne puis Irène Joliot-Curie. Ils couvrent aussi les différentes implantations du laboratoire : à l’École Municipale de Physique et de Chimie Industrielles puis rue Cuvier et enfin rue Pierre Curie. Les informations consignées entre 1898 et 1914 l'ont vraisemblablement été rétrospectivement, par une personne inconnue. Entre 1904 et 1914, alors que le laboratoire est installé rue Cuvier, les noms, fonctions et publications du personnel font leur apparition dans les cahiers de bord. Après la Grande Guerre, à partir de 1919, Marie Curie elle-même renseigne en partie ces cahiers, année après  année, jusqu’à son décès en 1934. Les informations sont de plus en plus détaillées : les conférences, les cours, les participations aux congrès et autres voyages professionnels effectués par les membres du laboratoire sont consignés, ainsi que les visites de personnalités et de délégations officielles au laboratoire. Ces inscriptions se poursuivent entre 1934 et 1945, alors que le laboratoire est dirigé par André Debierne, et à partir de 1946 sous la direction d'Irène Joliot-Curie, jusqu'à son décès, en 1956.

Rapports d'activité

Il existe un rapport par année universitaire, de 1912 à 1934. Ces rapports sont destinés à l’Université de Paris, dont dépend le Laboratoire Curie. Ils comprennent généralement une note sur les enseignements dispensés, la liste des travaux et publications de chaque chercheur du laboratoire, la liste du personnel scientifique, et les divers services accomplis.

Le premier rapport est celui de l’année 1912-1913 ; il retrace l’activité du laboratoire alors que celui-ci se situe encore rue Cuvier. Le déménagement puis la Première Guerre mondiale perturbent ensuite, pendant près d’une décennie, l’activité du Laboratoire Curie. À partir de 1923, le rapport d’activité est réalisé en trois exemplaires destinés aux archives du laboratoire, à l’Université de Paris et à la Fondation Curie, créée en 1920.

Correspondances et demandes de subvention

Aux côtés des cahiers de bord et des rapports annuels, le musée Curie conserve également toute la correspondance administrative du laboratoire. La renommée du laboratoire Curie dans l'entre-deux-guerres est internationale, en raison notamment du double prix Nobel délivré à Marie Curie, sa première directrice. Les archives qui traitent de la gestion financière de ce laboratoire nous éclairent sur les capacités de Madame Curie à mobiliser les ressources institutionnelles et privées pour faire évoluer un laboratoire scientifique. Les demandes de subventions, de crédits, d'aides financières et techniques s'inscrivent dans une quête constante dont témoignent de nombreuses lettres comme la suivante, adressée au recteur de Paris.

« Le nouveau domaine scientifique de la Radioactivité offre de grandes possibilités de développement, avec de nombreux sujets de travail concernant la nature des Radioéléments et des rayons qu'ils émettent. Mais pour faire valoir ces possibilités, les moyens matériels font défaut. »
Lettre de Marie Curie au Recteur, 1921
<div class="uv" data-locale="en-GB:English (GB),cy-GB:Cymraeg" data-config="/modules/UniversalViewer/asset/universal-viewer/config.json" data-uri="https://bibnum.explore.univ-psl.fr/iiif/99541/manifest" data-collectionindex="0" data-manifestindex="0" data-sequenceindex="0" data-canvasindex="0" data-xywh="-92,1263,3809,3913" data-rotation="0" style="width:900px; height:620px; background-color: #000"></div><script type="text/javascript" id="embedUV" src="https://bibnum.explore.univ-psl.fr/modules/UniversalViewer/asset/vendor/uv/lib/embed.js"></script><script type="text/javascript">/* wordpress fix */</script>

Découvrez la collection complète des Cahiers et Rapports dans la bibliothèque numérique de PSL et notre exposition dédiée à Marie Curie sur PSL-Explore.

Toute publication ou reproduction est soumise à autorisation. Pour toute demande, merci de contacter le Musée Curie à cette adresse : documentation.musee@curie.fr.