Conférence

De quelle(s) science(s) avons-nous besoin ? Au-delà du grand partage

Dominique Méda - 09 juillet 2020
Université PSL

Conférence de Dominique Méda, professeure à Dauphine-PSL, dans le cadre de la remise du Prix de Thèse PSL en Sciences humaines et sociales (SHS) le 9 juillet 2020.

Lieu par excellence du questionnement et du dialogue, les sciences humaines et sociales sont en constant renouvellement. Au fil des éditions la cérémonie du prix de thèse PSL SHS est l’occasion de célébrer des travaux doctoraux novateurs, mais également d’interroger l’interdisciplinarité des objets de recherche et les enjeux méthodologiques de ce vaste champ disciplinaire.  Chacune des conférences données par les présidentes et présidents du prix font partie d’une grande conversation scientifique permettant d’appréhender et de questionner l’apport des sciences humaines et sociales face aux enjeux contemporains et à la Science dans son ensemble.

« Les sciences humaines et leur visée de vérité ». Conférence de Patrick Boucheron, professeur au Collège de France, lors de la remise du Prix de Thèse PSL SHS 2018
« Les SHS entre le scientisme et le politique »
« Les SHS entre le scientisme et le politique ». Conférence de Dominique Schnapper, directrice d'études à l'EHESS, lors de la remise du Prix de Thèse PSL SHS 2019

Le mot de Dominique Méda, présidente du Prix de Thèse PSL en Sciences Humaines et Sociales 2020

« Cette année encore, les thèses distinguées par le jury – qu’il s’agisse des lauréats ou des mentions – enchanteront les lecteurs, qu’ils soient experts ou profanes, par leur ampleur et leur résonnance avec les grandes questions de notre temps. »

« Ces thèses remarquables témoignent selon moi de la nécessité de dépasser le grand partage qui s’est établi au cours des derniers siècles non seulement entre les sciences naturelles et les sciences humaines et sociales, mais également entre les arts et les sciences. Elles montrent combien les arts constituent une modalité centrale de la connaissance, en réhabilitant le sensible, les affects et l’expérience dont les sciences se sont trop souvent méfiées. Elles nous invitent également à réfléchir sur la nécessité d’une nouvelle articulation des sciences - un Novum Organum qui prendrait acte du caractère anachronique et non universel de la séparation entre Nature et Culture et de la division actuelle des sciences qui en découle – et à revisiter les fondements de nos disciplines à la lumière de cette prise de conscience.

Dominique Méda
Dominique Méda - © Philippe Matsas/Leemage

Nous avons besoin, pour conjurer la crise écologique qui menace la « permanence de conditions de vie authentiquement humaines sur terre » (selon la formule d’Hans Jonas dans Le Principe Responsabilité), de nouvelles représentations, de nouveaux cadres cognitifs et de nouveaux langages capables de décrire les périls et les futurs désirables. Ces thèses constituent une contribution de choix à ce projet essentiel. »

Accédez aux vidéos de présentation des thèses primées :

Usability low tech, high security

Enka Blanchard, IRIF (Institut de Recherche en Informatique Fondamentale)

Lauréate du Prix de Thèse PSL SHS 2020 « Interfaces Sciences / Humanités »

Aux frontières de l’invisible : culture visuelle et instruments optiques dans le récit merveilleux-scientifique au passage du siècle (1894-1930)

Fleur Hopkins, Université Paris 1

Lauréate du prix « Arts, Esthétique, Littérature » PSL SHS 2020

« La terre est au gouvernement » : Droits fonciers, encadrement bureaucratique et conflictualité politique dans deux périphéries éthiopiennes

Mehdi Labzae, Université Panthéon Sorbonne Paris 1

Lauréat du prix « Sciences Sociales » PSL SHS 2020